Les juniors passent, les cadettes stoppées…

Les Juniors face à Béziers et Seyssins.

Bon dimanche pour les Juniors de “Manu”.

En effet, tout commence bien face à Béziers avec une maitrise du match au premier set du début à la fin. Qualité de service et distribution à la passe mettent en difficulté les Biterroises. Suite au gain du premier set, le second démarre dans d’autres circonstances. C’est Béziers qui prend les devant, mais les Venelloises n’ont pas dit leurs derniers mots et repassent devant au temps mort à 16. C’est au coude à coude que les points s’enchainent, pour finalement perdre le second set. Tie-break en perspective pour les deux équipes, mais malheureusement pour les coéquipières de Léa Gastaut, c’est Béziers qui remportera le match 2/1.

Manu : “je suis fière du match qu’elles ont produit, ça s’est joué à des détails, à nous de les gommer par la suite”.

Le second match face à Seyssins était plus tendu suite à la défaite face à Béziers, mais les joueuses ont bien réagi et ont montré qu’elles avaient vraiment envie d’écrire leur histoire et de se qualifier pour le tour suivant. Victoire 2/0, avec une entrée de toutes les joueuses. Direction le 7ème tour de Coupe de France M20 à Evreux face à ces derniers et l’Union.

Les Cadettes face à Cannes et Béziers

Toute autre histoire pour les Cadettes, privées des meilleures joueuses qui ont précédemment joué en Juniors. Tour compliqué pour les filles d’Angèle, où les équipes adverses étaient vraiment un ton au dessus physiquement et techniquement.

Le premier match face au RC Cannes a été très difficile. Les joueuses ont vu en face d’elles un adversaire coriace et se sont figées face à leur niveau de jeu. La victoire s’annonçait de ce fait impossible : défaite 2/0 sans appel.

Béziers ayant gagné face au RC Cannes, les Cadettes été d’hors et déjà éliminées pour le tour suivant. C’est donc avec relachement qu’elles ont débuté le match et ont su accrocher les Biterroises. Malgré un beau match réalisé par les Venelloises elles finissent par perdre 2/0.

Angèle : “je suis fière de vous et du parcours que vous avez fait. On savait que ça allait être compliqué mais vous vous êtes bien battues.”