Les ReBelles font tomber le champion en titre.

Ce vendredi 24 novembre l’affiche de la 7eme journée de Ligue A Féminine à la Halle Mandela de Venelles était particulièrement attrayante. Malgré l’horaire avancé (19h) le fidèle public Venellois, Blue Stars en tête, avait copieusement garni les gradins pour soutenir ses ReBelles opposées aux championnes de France en titre de l’ASPTT Mulhouse.

La rencontre a atteint des sommets d’intensité et de combativité exceptionnels tout au long des 2h30 de lutte entre les 2 équipes.

Dès l’entame du match, on a vu les joueuses du PAVVB particulièrement appliquées et déterminées. Elles ont étouffé les Alsaciennes dans le premier set quasi parfait pour l’emporter (25/19).

Mulhouse, comme attendu, a réussi à élever son niveau de jeu dans une deuxième manche tout aussi magnifique. Les équipes enchaînaient les actions de classe et les échanges à rallonge. A ce jeu-là les visiteuses finissent par prendre le dessus sur le score de 22/25.

Après la pause, la rencontre reprenait avec la même intensité. En se rendant coup pour coup, les 2 formations atteignaient au coude à coude le money-time 23/23. Les ReBelles s’offraient 2 balles de set sans pouvoir conclure et c’est Mulhouse qui bouclait cette manche 25/27 pour mener 2 sets à 1.

Ceux qui pensaient alors que les championnes avaient fait le plus dur se trompaient lourdement. Le public de Mandela allait vivre une fin de match hallucinante !!

Les ReBelles, motivées et soudées plus que jamais, ne lâchaient rien et parvenaient à aborder le final du 4ème set avec une avance décisive. A 24/21 la première balle de set allait être la bonne dans une salle en pleine ébullition.

A 2 sets partout le tie-break s’annonçait torride dans une ambiance indescriptible. Ce soir le scénario allait être à couper le souffle…

Menées 7 à 2 par des Alsaciennes implacables, les ReBelles semblaient avoir laissé passer leur chance. Mais emportées par un public en transe, elles se révoltaient d’une manière magnifique pour infliger un cinglant 13 à 5 dans une fin de tie-break mémorable gagné 15/12.

Le grand tour d’honneur des Venelloises avait une particulière saveur de revanche quand on se souvient de l’humiliation vécue en Super Coupe face à ces mêmes adversaires 2 mois auparavant.

Bravo au coach et à tout son staff pour le travail effectué depuis !!

Remonté à la 5ème place le PAVVB peut aborder en confiance les nombreuses rencontres à venir en Coupe de France, championnat et Coupe d’Europe qui s’annoncent d’ici fin décembre.

Go les ReBelles !!!!

Réactions d’après match

Félix ANDRE, entraineur du PAVVB : “C’est les matchs que j’aime où peu importe le résultat à la fin, là, j’ai vu mon équipe mouiller le maillot. Beaucoup, beaucoup d’agressivité et bizarrement par rapport à tout ce qui nous a fait défaut au début de la saison j’ai senti énormément de sérénité dans mon équipe.

Là, pour le coup, on se crée les situations et on les maitrise. On est mené 6-2 et on se démonte pas, il y a quasiment la moitié du tie break qui est passé et on est toujours dedans, on tient, on ne relache pas.

On s’entraine pour se genre de défi, pour ce genre de match, on a envie de jouer ce genre de rencontre contre le champion de France, se frotter à ce qui ce fait de mieux dans notre catégorie, non seulement on s’y est frotté mais on a réussi à plus que rivaliser et remporter à la fin.

On va attaquer une semaine où on joue tous les 3 jours puis la Coupe d’Europe dans 2 semaines, il faut qu’on soit prêt mentalement et physiquement à relever ce défi”

Magali MAGAIL, entraineur de Mulhouse : “Déçue, très déçue, après c’est un match, on savait que cette équipe de Venelles allait être revancharde , elles l’ont été, elles ont mis beaucoup de pression, d’agressivité dans leur jeu ! On a un petit peu déjoué au fur et à mesure.

Chaque match a sa propre vérité et la vérité d’un jour c’est pas la vérité du lendemain et il faut respecter chacun des adversaires  – un match ne se gagne pas sur le papier.”

Pauline MARTIN, centrale du PAVVB : “Elles ont donné le meilleur d’elles mêmes, elles m’ont impressionnées de gagner ce match contre Mulhouse, je suis très contente pour elles, j’aurais aimé participé. je suis contente de ce qu’elles ont produit, c’est une autre équipe, vraiment soudée dans la réussite.”

Silvi UTTARA, Récep-Attaque du PAVVB : “C’était super, c’est un super sentiment de jouer avec ce type d’équipe et de juste gagner. Un match difficile mais grand travail. L’équipe s’est battue jusqu’au bout et c’est le meilleur.”

Aziliz DIVOUX, passeuse de Mulhouse :”Déçue. C’est juste après le match, il faut qu’on apprenne de nos défaites, aujourd’hui Venelles était beaucoup plus fortes que la Super Coupe, on s’attendait à ça aussi, on s’est bien battue mais à la fin, ça se joue sur des petites choses, on n’ose plus.”

Tamara MATOS HOFFMANN, capitaine du PAVVB : “On s’attendait à faire mieux que la dernière fois mais c’était pas facile, on savait que Mulhouse c’est un équipe très forte, difficile à jouer, elles ont de très bonnes joueuses  mais nous aussi on est là!”

Bernard SOULAS, Président du PAVVB : “On a eu quelque chose de magnifique. Je suis ravi car le travail qui est fait par le staff et le travail qui est fait par les joueuses depuis le début de l’année , il est extraordinaire. on a un collectif qui accepte de travailler énormément et ça commence a payer, je suis très content.”

Crédit Photos : Pascal MISTRAL

Réalisation Aixecut Production