Prolongation : Anna NOBLET

Acquérir de l’expérience est ce que souhaite Anna Noblet, notre deuxième libéro de l’équipe professionnelle. Réactions à suivre dans cette interview !

1/ Peux-tu te présenter (âge, nom, poste, taille…)

Je m’appelle Anna Noblet, j’ai 18 ans, je mesure 1m70 et j’évolue au poste de libero.

2/ Comment as-tu débuté le volley et pourquoi ?

J’ai débuté le volley-ball à la fin de l’école primaire. Un soir, une amie d’enfance m’a emmenée voir un match , et j’ai alors été fascinée par les attaques de Leslie Figer et les défenses d’Estelle Querard. Je me suis donc inscrite au club du Cannet Volley Ball, où tout a commencé ! Cela m’a permis par la suite d’aller dans le même collège que mes copines et d’être en section volley à Emile Roux au Cannet. 

3/ La saison dernière tu étais déjà avec l’équipe professionnelle ? Comment as tu vécu cette première fois et quel bilan en tires-tu ?

La saison dernière j’ai eu la chance de m’entrainer avec l’équipe professionnelle du PAVVB. J’ai été très impressionnée par toutes ces filles, leurs carrières et palmarès. Chacun des entrainements ont été très enrichissants pour moi, tant sur le plan de mon évolution personnelle qu’au niveau du volley. Je tire de cette expérience un bilan très positif, cela m’a fait grandir, m’a donné envie d’aller encore plus loin et de ne rien lâcher. 

4/ Cette année tu repars avec les ReBelles ! Quelles sont tes ambitions ?

La saison approche à grand pas et j’ai hâte de repartir avec les Rebelles pour une nouvelle aventure avec des objectifs pleins la tête ! J’ai pour ambition de réussir scolairement ainsi que de tout donner pour ce sport et mettre toutes les chances de mon côté pour aller le plus loin possible.

5/ A travers l’expérience que tu vis avec l’équipe professionnelle, quels sont tes objectifs avec cette équipe ?

A travers l’expérience que je vis avec l’équipe professionnelle, mes objectifs avec cette équipe seraient d’apprendre encore et toujours, de goûter à la vie de volleyeuse professionnelle, d’apporter ce que je pourrais à cette équipe, de bosser, bosser, bosser, de réussir à prendre le meilleur de chaque expérience et puis de faire mes preuves dans l’espoir qu’un jour je sois titulaire.