Cassiopée Besnehard : de la Volley Academy aux ReBelles

PAVVB : Tu es au Pays d’Aix Venelles Volley Ball depuis trois saisons maintenant après avoir fait 3 ans au Pôle de Lyon et + de 10 ans à la Villette Paul Bert (club Lyonnais). Connaissais-tu le club et dans quel état d’esprit étais-tu venue ici ?

C.B. : Avant ma deuxième année au pôle je ne connaissais pas le club, c’est lors des interpoles que j’ai été repérée. J’ai donc passé les tests à Venelles, mais en accord avec mes parents j’ai préféré rester et passer mon bac à Lyon. Après l’obtention de mon bac j’avais toujours en tête de venir au Pays d’Aix Venelles Volley Ball. Je suis arrivée dans le club avec un objectif très précis : retrouver du plaisir à jouer au volley ! À la fin de ma première année l’objectif était atteint et un nouveau a été mit en place pour l’année suivante : essayer d’attendre le niveau élite.

PAVVB : L’entraîneur de l’équipe professionnelle ta prise cette année dans son collectif, une réaction ?

C.B. : Je me souviens encore de ce moment ! J’étais avec mes parents et mes sœurs quand j’ai reçu un appel du Président. Le coach et lui-même avaient décidé de me proposer d’intégrer le collectif professionnel en tant qu’11ème joueuse. Quand j’ai raccroché j’étais tellement émue…c’était un rêve qui se réalisait !

PAVVB : Tu as évolué pendant deux ans en Nationale 2, un grand changement quand même en terme de rythme, puissance, physique…comment s’est faite l’adaptation ?

C.B. : J’ai évolué 3 ans en Nationale 3 à Lyon, ensuite 2 ans en Nationale 2 à Venelles et cette année la pro. Il est vrai que chaque niveau a été un énorme pallier à passer tant physiquement, que techniquement et mentalement. L’adaptation n’a pas été facile mais grâce au collectif et au staff je pense avoir rapidement pris le rythme.

PAVVB : Ta première rentrée sur le terrain en pro, peux-tu nous raconter ?

C.B. : C’était « un truc de fou » (rires) ! J’ai pu faire deux services et même une attaque au poste 1. Ce fut vraiment intense ! J’ai senti l’équipe me soutenir tout en me laissant profiter à fond de ce moment. La cerise sur le gâteau fût que mes parents étaient dans les tribunes ce soir là.

PAVVB : Après cette première saison à Haut-Niveau (qui n’est pas encore terminée), quel bilan peux-tu déjà tirer de cette expérience ?

C.B. : Le bilan est extrêmement positif. J’ai vraiment progressé grâce à l’aide des filles et des coachs, autant sur le plan sportif que dans mon développement personnel. Étant la plus jeune du collectif, j’ai acquis de la maturité et augmenté la confiance en moi.

PAVVB : Quelles sont tes ambitions (volley) à court terme et à long terme ?

C.B. : À court terme, j’aimerais que l’on puisse compter sur moi en match, pouvoir apporter en réception et défense. Et pour ce qui est du long terme évidemment continuer ce chemin qui vient juste de commencer vers le plus haut niveau.

PAVVB : Bien entendu il n’y a pas que le volley mais aussi les études. Que fais-tu et comment arrives-tu à joindre ces deux éléments ?

C.B. : Je suis en Licence 2 Staps via le CREPS d’Aix-en-Provence. Travailler les cours à distance n’est vraiment pas évident, je mets plus de temps que les autres pour réussir à avoir ma licence, mais il est important de continuer ses études pour le futur.